shadow

Matériaux fabrication canne à pêche

0 Partages

Quelle que soit la technique de pêche pratiquée, les cannes possèdent, selon le budget que vous souhaitez y consacrer quelques caractéristiques communes. Mais avant de choisir un matériau plus qu’un autre, vous devez vous poser quelques questions : Quel type de pêche allez vous pratiquer ? Combien de temps allez vous passer au bord de l’eau ? Quels poissons cherchez vous ? …

Que vous soyez débutant ou confirmé, n’oubliez jamais que ce n’est pas la canne à pêche qui fait le pêcheur !

Les matériaux employés pour la fabrication

Terminé l’époque des cannes à pêche en bambou, en aluminium et ce n’est pas plus mal.

De nos jours, la conception des cannes à pêche ( du blank) fait appel à trois matériaux principaux avec chacun leurs avantages et inconvénients : résistance, légèreté, résonance, prix …

La fibre de verre

Ce matériau est très robuste, plutôt souple mais pèse relativement lourd. Il y a encore 30 ans, alors que la fibre de carbone en était à ses balbutiements, la majorité des cannes à pêche étaient en fibre de verre de différentes qualités. Les magasins de pêche de nos jours en vendent encore … ce sont les cannes 1er prix. La fibre est parfois agrémentée d’un peu de fibre de carbone (vraiment pas beaucoup), mais même avec canne en fibre de verre, on prends du poisson !
Pour information une canne en fibre de verre de 7 m pèsera de 700 à 800 g, pas lourd diront certains aficionados … tenez là ne serait ce que 4 heures sur un avant bras et on en reparle !! De plus la majorité de ces cannes une fois dépliées forment un ventre, nécessitant un mouvement de ferrage nettement plus ample qu’avec les matériaux modernes plus rigides.

Un avantage tout de même pour les cannes en fibre de verre plein (cannes utilisées en bord de mer, bateau), elles sont « presque » incassables pour le peu qu’elles soient combinées à un moulinet un peu rustique et 150 grammes de plomb au bout de la ligne …  quel poids !!

Les matériaux composite

Comme leur nom l’indique ces cannes sont composées de 2 éléments : le carbone et en général la fibre de verre. La combinaison de ces 2 éléments permet de changer quelque peu l’action de la canne. L’utilisation de composite est plus fréquent sur les cannes munies de moulinet (lancers) dont la taille, pour les plus courantes, ne dépasse pas trop les 5 mètres.  Un autre matériau employé pour réaliser des cannes composite est le Kevlar, ce sont généralement des modèles « moyen / haut de gamme ».

La fibre de carbone

C’est le matériau moderne par excellence, léger, résistant à la flexion et selon le module( Haut Module ou HM, Haute Résistance ou HR) à la traction. L’utilisation du carbone pour la fabrication des cannes au coup à permis un allongement des distances de pêche 11 m et parfois plus, tout en allégeant considérablement l’ensemble. Par exemple : Une canne de 9,10 mètre à emboîtements en carbone pèsera environ de 500 grammes tout en possédant une action assez rigide.

La rigidité est aussi fonction de la taille du talon de la canne.
Le carbone n’a pas que des avantages, les tressages mis en œuvre pour la réalisation des cannes au coup résistent assez mal aux impacts : un petit défaut du à un choc et le brin de votre canne cassera comme du verre. Il faut, avec ces cannes, être particulièrement précautionneux car non content d’avoir cassé un élément de votre canne, vous risquez de casser votre tirelire pour le remplacer !

Pour les cannes munies de moulinets telles que les cannes à leurres : la fibre de carbone a apporté la résonance ( ressenti des touches, de la nature du fond, …) qui manquait cruellement aux cannes en fibre de verre. La combinaison canne fibre de carbone, moulinet très doux, tresse permet des pêches très fines et productives.

Vos Informations

Faites nous savoir qui êtes vous et comment vous contacter.


Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.


0 Partages
Partagez