Les flotteurs de pêche au coup

Les flotteurs de pêche au coup

Le flotteur dans la pêche au coup est l’élément qui, s’il est bien équilibré permet une lecture aisée des touches et participe activement à la réussite de votre séance de pêche.

Les flotteurs existent en différents grammages de quelques milligrammes à plusieurs dizaines de grammes selon la rivière, le fleuve ou l’étang où ils sont utilisés.

Comme la portance de notre bouchon n’est pas le seul critère, différentes formes sont disponibles avec pour chacune, une caractéristique précise qui peut être liée au débit de la rivière, à la présence ou absence de vent, à la pêche en plan d’eau fermé …

Un flotteur, 5 éléments

L’antenne du flotteur : partie supérieure qui permet une lecture directe de la touche, lorsqu’elle disparaît brutalement sous l’eau, il y a fort à parier qu’un poisson a attraper votre esche

L’œillet : est l’élément placé sur le coté de votre bouchon qui permet le passage du fil. Pour les flotteurs à fil intérieur … point d’anneau … puisque le fil passe dans le corps, toutefois les gaines de fixations sont présentes.

Le corps du flotteur : est la partie qui porte l’ensemble

La quille : est la partie terminale sur laquelle passe le fil de pêche

Les bagues en plastique ou silicone : permettent de maintenir le fil « plaqué » sans l’endommager sur la quille et participent avec la quille à la stabilité du flotteur.

Les formes de flotteurs

Comme chaque catégorie de flotteur possède des sous catégories, et pour alléger un peu l’article, je ne les mentionne pas.

L’important est de connaitre les différentes formes que l’on trouve couramment ainsi que les avantages de chacune.

Il vous appartient ensuite de choisir votre flotteur en fonction du lieu de pêche et de vos goûts .

En forme de goutte d’eau

Plus ou moins allongé et trapu, le flotteur goutte d’eau est de loin le modèle le plus utilisé de par sa polyvalence.

Sa forme de poire lui confère une très bonne stabilité dans la majorité des conditions de pêche.

Une tige longue agrémentera encore l’équilibre de ces flotteurs.

Flotteur boule

Comme son nom l’indique, le flotteur boule est une sphère plus ou moins ronde et volumineuse munie d’une antenne (ou pas) qui offre une très bonne résistance dans le courant, ce sont des bouchons qui portent bien.

Les flotteurs boule sont utilisés entre autres pour la pêche à passer de beaux poissons avec des esches conséquentes ( ver de terre, …)

En forme de fuseau

Un bouchon fusiforme est effilé et doté d’une très grande sensibilité.

Ces flotteurs sont utilisés pour les pêches fines et techniques telle que la pêche à la graine, …

En présence de vent même faible, les bouchons fusiformes sont à éviter à cause de leur faible portance.

Les flotteurs plats

Ces flotteurs relativement récents ( moins de 30 ans …) sont destinés aux pêches de fond dans les rivières / fleuves où le courant est important.

Le principe du flotteur plat est simple (encore fallait il y penser) : le coté le moins massif du flotteur se place « presque naturellement » dans le sens du courant offrant une résistance moindre à la force de l’eau.

Ces flotteurs (plutôt onéreux) sont commercialisés dans des grammages importants (de 5 à plus de 20 grammes).

Les éléments du flotteur et leur importance

La quille

Chaque élément a sa fonction, celle de la quille du flotteur est d’assurer stabilité et redressement. Plus la quille est lourde (fil inox), plus votre flotteur se remet à la verticale rapidement. Plus la quille est longue ( carbone, fibre, …) meilleure sera la stabilité dans les vagues ou par temps venteux.

L’antenne

Dans les constituants du flotteur, l’antenne est certainement le point essentiel.

  • Elle permet la lecture directe des touches et sa très bonne visibilité est primordiale.
  • L’antenne du flotteur peut être interchangeable : plusieurs antennes de couleurs différentes
  • Plus ou moins épaisse, plus ou moins longue selon les conditions climatiques : vent, pluie, …
  • De différentes couleurs ( Fluo orange, fluo jaune, noire, blanche, multicolore) qui permettent de la rendre visible quelle que soit la couleur de l’eau, la luminosité ambiante (ou le manque) et de l’orientation du poste sur lequel vous pêchez.

Poids supporté par les flotteurs

Plus le courant est important, plus le bouchon que vous employez doit supporter un grammage important tout en conservant une bonne sensibilité.

Pour les pêches de fond : L’important est que votre appât traverse rapidement la couche d’eau pour arriver là où votre amorce travaille et que votre montage soit le plus stable possible afin de bien présenter l’appât.

Pour les pêches au coup en rivière le grammage du bouchon utilisé est, selon le courant, situé entre 2 et 20 grammes.

Dans l’Orne (fleuve calme) sur les parcours de de Fleury sur Orne, Caen Prairie, comme le fond est important ( entre 4 et 5,5 m) le poids supportable par les flotteurs est rarement inférieur à 2 grammes si vous pêchez à moins de 9 mètres du bord.

Pour les pêches réalisées en plan d’eau clos : 0,25 g à 0,50 g de lest par mètre d’eau font en principe l’affaire

Il s’agit de grammages (adaptables) prévus pour des conditions climatiques agréables

C’est toujours une question d’équilibre, de lecture de touche et de descente rapide de l’esche à la profondeur de pêche.

Un flotteur mal équilibré permettra quand même de voir certaines touches bien franches … mais pas toutes les autres !

Le bandeau de cette page est un montage de bouchons commercialisés par Garbolino

Fermer le menu
1 Partages
Partagez1