shadow

Taille légale des poissons

truites arc en ciel
0 Partages

La réglementation en matière de taille des prises s’est depuis quelques années, tendue et ce, avec comme seul objectif de protéger et pérenniser la ressource.

Les tailles qui vous sont communiquées ci-après ont été fixées par arrêté préfectoral et ne sont que des minimas, libre à chaque pêcheur de fixer sa propre taille tant qu’elle est supérieure à celles indiquées ci-après.

 

Les tailles minimales requises

Pour les amateurs de cuisine, sachez qu’un brochet de 60 cm vous laissera sur votre faim si vous êtes 3 ou 4 autour de la table …

Un autre point non négligeable qu’une majorité de carpistes ont saisi, il est nettement plus intéressant de prendre un gros poisson, qui ne se laissera pas mener à l’épuisette facilement, que de « treuiller » un juvénile en croyant qu’il s’agit de la prise de l’année !!

Les mesures doivent être prises de l’extrémité de la tête à l’extrémité de la queue.

  • 0,50 m pour le castillon ou saumon d’un Hiver de Mer (1HM)
  • 0,67 m pour le saumon de printemps ou Plusieurs Hivers de Mer (PHM)
  • 0,35 m pour la truite de mer
  • 0,25 m pour les truites (autre que truite de mer) dans les bassins de la Touques et de la Dives
  • 0,23 m pour les truites (autre que truite de mer) dans le reste du département du Calvados
  • 0,35 m pour l’ombre commun
  • 0,23 m pour le saumon de fontaine
  • 0,60 m pour le brochet en 2ème catégorie piscicole
  • 0,50 m pour le sandre en 2ème catégorie piscicole
  • 0,20 m pour la lamproie fluviatile
  • 0,40 m pour la lamproie marine
  • 0,30 m pour l’alose
  • 0,30 m pour le mulet
  • 0,42 m pour le bar
  • 0,09 m pour l’écrevisse à pattes grêles
  • 0,09 m pour la grenouille verte

Pour les truites arc-en-ciel pêchées en cours d’eau de 2eme catégorie et pour les sandres et brochets attrapés en 1ère catégorie piscicole, il n’y a pas de taille minimale de capture. Mais rien ne vous empêche de les remettre à l’eau !!

Quotas Brochets et sandres dans l’Orne

Les limites géographiques auxquelles nous faisons référence ont été fixées par l’arrêté ministériel du 20 Décembre 1995

Le quota autorisé de captures de brochets et de sandres est fixé à 3 au maximum par pêcheur et par jour dont 2 brochets au maximum, dans les eaux classées en 2ème catégorie.

Respect des poisson et préservation

Depuis quelques années maintenant, force est de constater que bon nombre de pêcheurs, toutes méthodes confondues, relâchent le fruit de leur pêche, au fur et à mesure ou en fin de journée.

De plus, les bourriches métalliques très employés il n’y a pas si longtemps pour conserver vivant le poisson, ont cédé la place à des bourriches nettement plus grandes dont les mailles (nylon revêtu, …) peut abrasives limitent considérablement les blessures infligés au poisson.

L’emploi de plus en plus fréquent d’hameçons sans ardillon facilitent le décrochage de la prise,  tout en lui abîmant le moins possible la bouche.

L’utilisation de ces hameçons  contribue favorablement à améliorer le taux de survie d’une prise après rejet dans son milieu naturel et oblige le pêcheur à améliorer sa technique (sinon adieu la prise)

 

 

Vos Informations

Faites nous savoir qui êtes vous et comment vous contacter.


Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.


0 Partages
Partagez