Un ensemble feeder

Un ensemble feeder

Afin de changer quelque peu des traditionnelles photos de poissons et cessions de pêches diverses, je vais m’efforcer à l’aide de ces quelques lignes de vous présenter un ensemble canne et moulinet dédiés au feeder, qui plus est assez peu onéreux mais efficace et terriblement agréable.

L’Orne n’est pas un fleuve très large et une canne de 10 pieds (env 3 m) accouplée à un moulinet de taille 3000 font un ensemble maniable et harmonieux sur la majorité des postes où la pêche au feeder est praticable et autorisée.

La canne feeder

canne-shimano-forcemaster-bx-commercial-10-pieds

J’ai récemment fait l’acquisition, sur un site marchand bien connu d’une canne « picker » de chez Shimano que je destine spécifiquement à la pêche dans l’Orne et les petites étendues d’eau.

Cette Shimano la « FORCEMASTER BX COMMERCIAL » en 10 pieds et 60 grammes max est vendue à un prix des plus raisonnables … moins cher que le grammage max qu’elle peut supporter ?? .
Cette « rapière », initialement prévue pour pêcher dans des étendues d’eau dites « commerciales » fait merveille sur les bords de l’Orne.

Les qualités de la Shimano :

blank-canne-shimano-forcemaster-bx-commercial-10-pieds
  • Légèreté (moins de 160 g) … c’est une 10 pieds avec un blank assez fin en carbone XT 40
  • Nervosité maîtrisée mais pas molle
  • Finition impeccable (c’est très subjectif mais important quand même)
  • Une maniabilité vraiment fantastique y compris sur des poissons qui commencent à être volumineux …
  • Le moulinet en place et le montage réalisé, cet ensemble est des plus équilibrés, très léger et vraiment pêchant !

L’action de cette canne

L’action est semi-parabolique si l’on en croit le descriptif fourni par Shimano

De mon point de vue plutôt nerveuse (action de pointe légère) car elle extirpe de leur milieu naturel, avec une maniabilité certaine les cyprins objets de mes tentations et ce, sans qu’il soit trop compliqué pour le pêcheur (pas toujours adroit) que je suis de maîtriser le poisson et de l’amener à l’épuisette.

De plus, compte tenu de sa taille (10 pieds) et de son action, elle s’avère être une bonne lanceuse puisqu’elle expédie facilement une cage de 30 g à plus de 30 mètres confortablement.

Réserve de puissance : Cette petite canne de 3,06 mètres est pourvue d’une réserve de puissance suffisante qui lui permet de mettre à l’épuisette des Cyprinus Carpio dont le poids dépasse les 5 kg … avec un vrai plaisir.

Critique ?

Pour la forme : Cette canne est livrée avec 2 scions 0,5 et 1 Oz en carbone qui s’avèrent un peu trop nerveux pour nos petits cours d’eau calmes Bas Normands.

Ces derniers temps, même les carpes avaient des touches délicates, on aurait dit des ablettes -;) , un scion fibre de verre d’1 Oz eut été le bienvenu !

Problème réglé par l’acquisition d’un scion en fibre de verre d’1 Oz.

Une canne feeder = un moulinet

Un petit Daiwa procaster 3008 evo est venu compléter cette canne picker.

Ses principales caractéristiques techniques et sa sobriété en font un outil très adapté à la pêche au feeder, dont je suis vraiment fan …

moulinet-daiwa-evo-3008
  • Un ratio important : 5.3/1 TMV
  • Un niveau de récupération par TDM de 89 cm permet de ramener la ligne sans avoir l’impression de tourner la manivelle trop longtemps
  • Un frein d’une force de 6kg facilement réglable
  • Une poignée pliable en 1 geste à l’aide d’un bouton poussoir : Vraiment bien pour le rangement dans la housse
  • Un line clip rond monté sur amortisseur (ne dégrade pas le fil)
  • Un poids très contenu, 320 g sur la balance
  • Une couleur grise que j’aime bien … 😉

Ces caractéristiques collent à merveille aux pêches que je pratique dans l’Orne et sur la grande majorité des plans d’eau du Calvados et d’ailleurs où la pêche se fait entre 20 et 40 mètres et parfois moins.

Le tarif du moulinet

Ce moulinet, compte tenu de son prix des plus raisonnables, plus ou moins 60€, selon les promos s’avère au bord de l’eau un précieux allié.

Il combine douceur, précision et rapidité.

Je le pense relativement robuste à condition de l’entretenir un tant soit peu, cette partie là c’est avec le temps que je vais m’en rendre compte.

Pour conclure

Vous l’aurez certainement deviné, je suis enchanté de l’achat de ce nouvel ensemble d’autant que j’ai du, malheureusement ou plutôt heureusement avoir recours au SAV du gros site concerné (un scion arrivé cassé) qui s’est montré vraiment“magnanime”!

A bientôt au bord de l’eau

Fermer le menu
29 Partages
Partagez29