Déchets assimilables ou pas

Déchets assimilables ou pas

La propreté de l’environnement est l’affaire de tous et toutes sans considération d’aucune sorte et la très grande majorité des AAPPMA en France s’engagent en ce sens.

Chaque année, l’UGGC et d’autres associations de pêche réalisent des journées de nettoyage des abords de cours d’eau, de plus en plus en partenariat avec des groupes scolaires afin de sensibiliser le public dès le plus jeune âge.

Une part non négligeable des informations qui vous sont relayées ci dessous proviennent du site conservation nature.

Il est inacceptable de nos jours, de trouver dans la nature des déchets qui pourraient facilement être déposés dans les lieux prévus à cet effet : les déchetteries

La réglementation en matière d’abandon de déchets est encore, en France, plutôt magnanime avec les pollueurs … malheureusement.

Décomposition des déchets …

Ces éléments, pour avoir été rappelés maintes et maintes fois par tous les médias devraient être connus de tous et appliqués … toutefois un petit rappel ne fait pas de mal. La “petite” liste ci-après n’est malheureusement pas exhaustive.

Déchets non assimilables …

  • Les pneus de véhicule : On peut se demander ce que ce type de déchet fait dans la nature, quand on connaît le matériel nécessaire pour le démontage !! D’autant que toutes les déchetteries les acceptent … et les vendeurs de pneus l’obligation de les reprendre lorsqu’ils montent des neufs !!
  • Les produits chimiques : généralement d’origine industrielle … malheureusement ! Les pouvoirs publics ont mis des décennies à réagir … il fut une époque où il était moins onéreux pour les pollueurs de payer les amendes plutôt que s’équiper pour ne pas polluer !!

Déchets les plus difficilement assimilables par la nature mais souvent faciles à recycler

  • Bouteille en verre : 4000 ans (minimum) dans la nature … quand on sait que le verre est recyclable presque à l’infini
  • Bouteille en plastique / sac en plastique / emballages plastique : 400 et 450 ans … si ces emballages avaient été connus sous Louis XIV, nous en aurions encore quelques exemplaires
  • Polystyrène : près de 1000 ans
  • Canettes en aluminium : 200 ans
  • Couches jetables : 500 ans

Déchets moyennement assimilables mais facilement recyclables

  • Boites de conserves : 50 à 100 ans …
  • Vêtements en nylon, laine, chaussures en cuir ou pas, etc : de 5 à 500 ans selon le type de textile … alors qu’il y a des conteneurs pour les déposer gratuitement un peu partout !!
  • Filtres de cigarette : près de 2 ans … privilégiez des filtres bio (souvent en chanvre) les limaces les apprécient ou la boite en métal que vous glissez dans votre poche et videz à votre gré !!

Déchets facilement assimilables par notre environnement

  • Pelures de fruits, légumes : quelques semaines et si vous les enfouissez, ils feront les choux gras des vers et autres habitants du sous sol
  • Coton, papiers, sac en amidon de maïs: de 2 semaines à quelques mois

Facilité d’assimilation par notre environnement ne veut pas dire qu’il faut les rejeter dans celui-ci, poubelle ou composteur sont là pour les accueillir.

En ma qualité de pêcheur, le composteur est de loin l’un de mes meilleurs alliés.

Non seulement je recycle la quasi totalité des déchets organiques de la famille mais la décomposition de ces éléments me fournit un terreau de première qualité pour mes fraisiers, mes tomates …

Le plus important pour le pêcheur que je suis, une population “très importante” de vers de fumier (Eisenia fetida) que les brèmes, gros gardons, perches, truites, carassins, tanches, carpes … apprécient tout au long de l’année.

Je trouve toujours dommage d’acheter des appâts que l’on peut avoir à moindre frais dans le jardin.

Pour ceux qui n’ont pas de verdure … un petit lombricompost sous l’évier ou dans un coin tempéré (vous réduirez de façon conséquente la taille de vos poubelles) et vous aurez des vers !

Fermer le menu
0 Partages
Partagez